10 bonnes raisons de sortir en nature avec nos enfants

10 BONNES RAISONS DE SORTIR AVEC NOS ENFANTS EN NATURE

Nous avons développé au cours de notre série d’articles sur les bienfaits de la nature tout un éventail d’impacts que la nature à sur notre santé et sur notre personnalité. La nature ne fait pas de tri, elle aide tout le monde, les petits comme les grands. Nous vous proposons ici une synthèse des 10 principaux bienfaits ou 10 bonnes raisons répartis en 3 grandes catégories qui ont de quoi nous encourager à sortir en famille dès que les occasions s’y présentent.

DES EFFETS SUR LA SANTE

1 – La Nature les détend et les déstresse

Nous l’avons vu dans l’article « Enfants : La Nature et ses bienfaits », les enfants ont aussi leurs lots de tracas quotidiens et peuvent avoir des difficultés à se sentir bien. Certains enfants commencent la journée en ayant des maux de ventre car ils sont stressés d’aller à l’école, d’autres ressentent le poids des notes et ont le sentiment d’être écrasés par les devoirs. On leur propose différentes activités pour qu’ils puissent souffler mais arrive le poids de la compétition.


Le remède le plus simple qui soit : une bonne sortie nature. La liberté que procure la nature grâce à l’espace qu’elle offre et son air vivifiant permet d’apaiser et détendre nos enfants. Pas de murs, pas de toit, juste le grand air ! On retrouve tous les bienfaits de la vitamine G en prenant un peu de temps pour leur donner un instant nature.


2 – La Nature améliore leur agilité et leur endurance

Peut-on facilement bouger en étant sur une chaise ? Peut-on faire un sprint digne de ce nom dans le salon ? Bien sûr, la réponse est non. En pouvant se dépenser comme bon leur semble à l’extérieur, les enfants vont développer une belle endurance et aussi oxygéner pleinement leur sang.

De plus, il sera très rare de voir un enfant rester immobile et ne pas profiter de la première structure qui lui passera sous la main pour grimper dessus. Ainsi, tout devient escaladable : arbre, balançoire, structures, murs, … quelle est la qualité qui sera développée grâce à toute cette gymnastique ? L’AGILITE. Qualité essentielle pour se sentir bien dans son corps et aussi indispensable pour un bon développement corporel. Adulte, notre santé et notre mobilité dépendra de toutes ces activités libres effectuées en étant plus jeune.


3 – La Nature améliore leur état de santé

Vivre dans un milieu aseptisé où l’air est filtré et où tout est peint, ne favorise pas l’endurcissement du corps. Le système immunitaire se développe et se renforce quand on est à l’extérieur et au contact d’agents pathogènes. Nos cellules multiplient leur efficacité quand elles sont bien oxygénées et bien utilisées. Les enfants passant beaucoup de temps dehors sont moins malades que les autres.

4 – La Nature développe le cerveau

Nous l’avons abordé précédemment dans cet article, l’oxygénation est un des atouts majeurs de la nature. Nous le savons tous, pour bien fonctionner le cerveau a besoin d’oxygène, vous faites le lien ? La nature améliore la mémoire, l’attention, la concentration et les capacités intellectuelles.

La nature a des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être.

DES EFFETS SUR LE DEVELOPPEMENT PERSONNEL

5 – La Nature donne confiance

Pourquoi cela ? Parce que tout n’est pas sans risque, il faut être prudent et apprendre à connaître la nature. On ne peut donc pas foncer tête baissée. La confiance en soi demande du temps et elle se travaille pas après pas. La nature y participe grandement car elle demande à l’enfant une maîtrise de ses gestes et de ses actions. La prise de risque est mesurée avant un passage à l’acte. Non seulement ça responsabilise l’enfant mais ça l’aide aussi à devenir plus autonome (on reparle de l’autonomie juste après, au point 8).


6 – La Nature rend autonome

Pour y parvenir, l’enfant devra disposer d’une certaine liberté. Il va falloir que l’enfant soit libre de faire ses choix et d’en voir le résultat. C’est le fait d’être quelque peu livré à lui-même que l’enfant va pouvoir se dépasser et se rendre compte qu’il est capable de… Un autre facteur va lui permettre de développer cette formidable qualité qu’est l’autonomie : l’ennui. Laissons l’enfant s’ennuyer ! Dans un environnement nature, l’ennui ne dure jamais très longtemps, il y a toujours dans le coin quelque chose qui va attirer le regard et l’attention. Ce qu’il en adviendra après ne dépend que de lui. Toute cette démarche lui permettra de se rendre compte qu’il peut s’occuper par lui-même et n’est pas dépendant de l’adulte ou des autres enfants.


Nous avons souvent peur de laisser gambader nos enfants en pleine nature parce que c’est un environnement dangereux et hostile à nos yeux. Pourquoi ? Parce que nous ne sommes nous-mêmes pas rassurés par ce milieu et transmettant finalement à nos enfants nos peurs. Mais il faut savoir, et s’en souvenir par la suite, que la maison est un terrain de jeu où il y a beaucoup plus d’accidents que dans la nature. La nature inspire l’attention et à la méfiance alors que la maison n’impose plus avec le temps les mêmes attentions.


7 – La Nature inspire la créativité

On en a parlé, un enfant ne peut pas s’ennuyer en nature, il va forcément être attiré par quelque chose (branche, tronc, pierre, gland, noisette, marron, fougère, …) à un moment ou à un autre. Ainsi une branche de fougère devient une coiffe indienne ; un marron, un bolide futuriste qui traverse le temps ; un gland, un chevalier de l’époque moyenâgeuse ; …
L’imaginaire, autre qualité importante, permettra à l’enfant de sauter certains pas. Ça peut lui permettre d’oser, de se lancer des défis et aussi de se projeter autrement, notamment avec des « et si … ». L’imaginaire est aussi une qualité indispensable pour sortir des sentiers battus et prendre de nouvelles directions, l’imaginaire favorise l’exploration.


8 – La Nature rend curieux

Dans la poursuite de l’idée précédente, la nature favorise la curiosité. Un rien devient intrigant ! L’enfant peut avoir faim de connaissances après un passage en nature surtout lorsque le temps de voir, écouter, sentir, ressentir, toucher lui a été donné. Il faudra pour maintenir cet état, réussir à apporter un maximum de réponse voire encore mieux, de lui donner les moyens de chercher les réponses à ses questions par lui-même.


Maintenir cet état de curiosité n’est pas facile mais pourtant indispensable si on souhaite aider nos enfants à devenir des adultes qui se posent des questions et cherchent les réponses.


9 – La Nature rend humble

La nature reste la nature, elle est indomptable, c’est son domaine et non le nôtre, c’est elle qui dicte les lois et non l’inverse. Pour pouvoir interagir avec elle et pouvoir en tirer le meilleur, il faut rester à sa place et rester à l’écoute de ce qu’elle nous dit. Notre regard devra donc toujours être celui de quelqu’un qui la découvre, ne rien considéré comme acquis. Cette qualité indispensable à l’homme pour vivre en harmonie avec son prochain s’apprend dès le plus jeune âge, et, quoi de mieux pour la développer que cet environnement naturel qui nous est proposé.

DES EFFETS SUR L’OUVERTURE AUX AUTRES ET A L’ENVIRONNEMENT

10 – La Nature crée du lien

Des expériences ont montré qu’en nature, les enfants ne sont plus égoïstes, ce n’est plus l’ère du moi-je. Les enfants s’entraident davantage et les plus grands prennent même soin des plus petits. L’heure n’est plus à la rivalité. Ils arrivent à coopérer et à former un groupe. Ils vont se mettre à travailler ensemble et pendant qu’ils coopèrent et dialoguent, ils oublient les jeux dangereux et oublient d’embêter l’autre. Le climat ainsi créé favorise la bonne entente et la paix entre les enfants.


11 – La Nature les aide à la considérer et à vouloir prendre soin d’elle

En ce début de XXIème siècle, on parle à tout va de mesures environnementales à prendre en place rapidement pour éviter à la terre de poursuivre sa route vers sa destruction. De grands projets voient le jour et on essaie de sensibiliser les gens à travers différents reportages. Mais sincèrement, tant qu’on n’y a pas mis les pieds, il est difficile de se rendre compte des merveilles de la nature et de ses bienfaits. La télévision ne peut pas être la source de motivation pour agir. Il faut un pas vers la nature ! Plus un enfant aimera la nature, plus il aura envie de la protéger et de la préserver. La sensibilisation passe par l’immersion. L’avenir de la terre dépend de ce qu’on fait découvrir à nos enfants quand nous sommes dehors. Ils ne peuvent pas changer en étant assis devant leur télé ou installés sur leur téléphone er encore moins en étant enfermés entre quatre murs.

Après ces 10 bonnes raisons, le constat parait simple, gratuit, tellement important et plein d’enjeu pour l’avenir de nos enfants. Nous pouvons leur ouvrir les portes d’une personnalité pleine de sens et utile pour leur vie d’adulte. Se dire qu’il suffit souvent d’un rien pour passer plus de temps en nature doit nous amener à agir mais pour y arriver, il va falloir s’organiser un peu.

Finalement le plus dur sera de changer nos habitudes mais cela n’en vaut-il pas la peine face à tous ces bénéfices ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *