Passer du temps en nature rend joyeux et en pleine forme

Que ressentez-vous à la vue des photos ci-dessus ?

  • Avez-vous un sourire naissant ?
  • Avez-vous eu la sensation d’un seul coup de respirer plus profondément ?
  • Avez-vous des paillettes dans les yeux ?
  • Vous êtes-vous imaginés, projetés dans quelques uns de ces univers ?

Si vous répondez oui à quelques-unes de ces questions, c’est que vous avez, tout comme nous, besoin de nature pour être bien. Que la perspective d’être dans de tels endroits vous fait d’ores et déjà du bien.

Pourquoi de simples photos nous font un tel effet ?

Pourquoi sommes-nous nombreux à avoir besoin d’un moment de calme, de nature, pour être bien ?

C’est ce que je vous propose de voir brièvement ici, dans cet article. Ce blog vous donnera ensuite de nombreuses astuces pour que vous puissiez profiter, vous et vos enfants, pleinement de la nature.

Nous sommes tous à la recherche de nature, d’espaces verts. N’allons-nous pas en vacances à la mer, en montagne, sur une île ou tout autre endroit pour nous dépayser ? Qu’y recherchons-nous ? Faut-il attendre les vacances pour en profiter ?

Je suis persuadé que, comme tout à chacun, vous n’avez pas le temps. Vous vous dites peut-être souvent : « je n’ai pas le temps ». Je suis tout aussi persuadé que si vous avez des enfants, ça vous est déjà arrivé de leur dire « non » alors qu’ils vous demandaient d’aller faire du vélo, de faire une partie foot ou d’aller courir autour du rond-point de votre résidence ou encore d’aller jouer dans le parc d’à côté. A ce moment-là, ne vous êtes-vous pas dit, voire souvent dit, « pfff, ce n’est pas le moment » ou alors « je n’en ai pas envie, je suis fatigué ! ». Alors oui, on a tendance à répondre tout simplement, « je suis occupé là, on verra plus tard » ou « papa et/ou maman avons besoin de repos, nous verrons plus tard d’accord ? » et finalement, ce plus tard n’arrive pas avant… bien longtemps, voire trop longtemps, pour nos chères petites têtes blondes. Est-ce que cette situation vous évoque quelques choses ? Si oui, vous êtes les bienvenus sur cet article ! Si vous faites déjà partie de ceux qui se bougent, félicitations !

Rappelons-nous, c’est essentiel pour bien démarrer ce sujet, qu’il n’y a pas d’âges pour avoir besoin de nature et pour ressentir pleinement les bienfaits d’être en nature. Il est bon d’être à l’extérieur dans un endroit boisé, dans un endroit avec une vue dégagée sur l’horizon ou d’être près d’un peu d’eau (je ne parle pas ici d’une fontaine même si ça peut être agréable, je parle d’une eau naturelle, qui circule librement dans son environnement). Petits et grands ont besoin de se ressourcer et de respirer à plein poumons l’air frais et pur (c’est mieux) de la nature.

La vitamine de la santé, la vitamine de la VIE !

Vous connaissez sans aucun doute la vitamine C, la vitamine D, la vitamine E, tout le monde en parle et tout le monde les recherches car elles sont indispensables pour la peau, les os, les dents, la fatigue, … Mais connaissez-vous la vitamine G ?

La vitamine G est aussi appelée VITAMINE VERTE ou GREEN, elle serait indispensable pour lutter contre la déprime ! Elle aurait donc des effets à la fois sur notre santé physique mais aussi mentale. Vous ne la trouverez dans aucun aliment, aucun complément. Cette vitamine fictive fait tout simplement référence à l’effet dopant qu’à la nature sur notre corps tout entier. Son effet ne s’arrête pas juste aux bienfaits qu’elle apporte par nos yeux ou par l’air qu’on respire.

Tous ces bienfaits ont été constatés dans les hôpitaux notamment. Les patients se rétablissent beaucoup plus vite quand leur chambre a une vue sur un parc ou autres endroits verts du genre.

Une étude hollandaise que vous pourrez retrouver là, https://jech.bmj.com/content/63/12/967, a permis de constater les bienfaits des espaces verts sur notre santé. Ainsi une personne qui se trouve entouré d’espace vert en abondance :

  • à moins de chance d’avoir des troubles cardio-vasculaires,
  • sera moins sujette aux troubles musculo-squelettiques (dos, nuque, arthrose, …),
  • réduit les risques liés aux troubles mentaux tels que la dépression ou l’anxiété,
  • aura des organes respiratoires en meilleure santé.

L’étude fait également ressortir une diminution des troubles neurologiques (migraines, maux de tête ou vertiges) et digestifs.

Il est bien entendu évident que ce n’est pas ce seul facteur nature qui va faire que nous allons être en bonne santé mais ses effets ne sont pas à prendre à la légère puisque, comme on a pu le voir, l’ensemble du corps humain est concerné par son effet G.

Vous avez encore des doutes ? Lisez bien ce qui suit !

Ces dernières décennies, les études scientifiques sont nombreuses concernant cette vitamine G. On ne peut pas aujourd’hui vu l’état mondial de la santé, ne pas y prêter une certaine attention. On veut donc à chaque fois comparer ce qu’il se passe entre deux groupes d’individus : un groupe qui évolue dans un environnement naturel et un autre dans un environnement dépourvu de végétation.

Quelques indices chiffrés complémentaires :

  • Nous sommes aujourd’hui, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé, plus de 50% sur terre à vivre en zone urbaine. Nous avons donc besoin de trouver comment faire pour nous reconnecter à la nature et sauver notre bien-être physique et psychologique.
  • Des chercheurs de l’université de Stanford, aux Etats-Unis, se sont intéressés aux bienfaits de la nature sur la santé mentale (le détail de l’étude se trouve ici : https://www.pnas.org/content/112/28/8567).

Ils se sont aperçus qu’une promenade de 90 minutes en nature par semaine (forêt, parc, lac, …) permet de voir la vie de manière plus positive, et, d’éviter de ruminer des pensées négatives.

Lors des examens médicaux pratiqués avec scanner, ils ont remarqué que la zone du cerveau liée aux pensées négatives est plus réduite après une promenade au vert, qu’après une balade en milieu urbain. Et ces bénéfices surviennent dès la première promenade dans la nature.

Une étude similaire à la précédente (https://doi.org/10.1038/s41598-019-44097-3), mais cette fois-ci menée par un anglais, met en avant la durée de 2h par semaine pour ressentir pleinement les effets du contact de la nature.

Passer du temps en nature aurait donc les mêmes bénéfices que la pratique d’une activité physique régulière.

  • La santé c’est bien ! Mais si je vous disais que des chercheurs de Melbourne (Australie) ont montré que nous étions plus productifs et créatifs lorsqu’on arrive à contempler la nature. Ça augmenterait notre concentration et donc notre productivité au travail. Ils ont fait visionner à un groupe de 150 étudiants des images de nature et des images urbaines pendant leur activité. Le résultat a été une augmentation significative des performances des étudiants ayant bénéficiés de cette pause nature, même si cette pause ne dure que quelques secondes, 40 secondes suffiraient. Facile à faire non ?
  • De nombreuses études montrent également que la présence de plantes à la maison ou au bureau augmentait significativement la productivité et offrait aux employeurs la possibilité de voir le nombre d’arrêts de travail réduire. Voir du vert par la fenêtre permettrait aussi de réduire le stress des employés. Vous savez maintenant quoi demander à votre CSEE pour leur prochaine réunion !
  • Outre la productivité ou la réduction du stress, le contact avec la nature éveillerait également notre créativité. À tel point, qu’une immersion en pleine nature, durant quatre jours, pourrait augmenter de 50 % celle-ci, d’après des psychologues de l’université du Kansas aux États Unis, qui ont mené l’expérience auprès d’une trentaine de volontaires invités pour l’occasion à une randonnée dans les grands parcs américains.
  • Une autre étude australienne a permis de constater que 20 minutes à l’extérieur ont autant d’effets qu’une tasse de café. Alors si vous avez envie de réduire votre dose de caféine journalière, sortez prendre l’air !

Petit RECAP SANTE

Comme il est toujours plus simple de retenir les choses en image, je vous propose ci-dessous 3 dessins pour nous rappeler les bienfaits de la nature sur notre corps et notre santé. Gardons-les bien en tête de manière à ne pas laisser le poil dans notre main grandir d’un coup 😉 et nous clouer dans le canapé !

Les bienfaits pour la santé mentale et émotionnelle

Les bienfaits pour la santé mentale et émotionnelle

Les bienfaits pour la santé physique.

Les bienfaits pour la santé physique

Les bienfaits pour la santé mentale et émotionnelle.

Les bienfaits pour la santé mentale et émotionnelle

Faisons à présent une petite synthèse de tous ces trucs et astuces que nous venons de voir et qui peuvent nous faire du bien au quotidien si on s’organise et se motive un peu :

  • Faire une balade d’environ 2h par semaine en pleine nature ;
  • Prendre 5 minutes par jour pour faire de l’exercice dehors plutôt qu’en salle ou chez soi ;
  • Essayer de faire un break nature de 20 min par jour ;
  • Installer des plantes dans son espace de vie ou de travail ;
  • Faire des pauses régulières en portant notre regard sur de la nature ou sur des photos de nature ;
  • Prendre le temps de bien respirer, respirer en pleine conscience ;
  • Vous avez peur de vous ennuyer pendant cette pause nature ? Alors prenez le temps d’observer la faune et la flore.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *