Activités sensorielles et Education à la Nature et dans la Nature sont les atouts de la pédagogie Montessori.

MARIA MONTESSORI : ENTRE ACTIVITES SENSORIELLES ET EDUCATION NATURE

J’en ai parlé dans d’autres articles de ce blog mais la pédagogie MONTESSORI est pour nous devenue en quelque sorte un mode de vie ; sans pour autant être des puristes mais cette pédagogie nous accompagne depuis 12 ans et ceci dès le plus jeune âge avec les activités sensorielles et l’éducation à la nature. Nous nous sommes en effet formés à la pédagogie Montessori à partir de 2009 pendant plusieurs années sur tous les modules permettant à l’enfant de grandir librement grâce à l’autonomie et au respect du rythme de l’enfant que permet cette pédagogie alternative.

Je souhaiterais mettre l’accent dans cet article sur les activités sensorielles que proposent Maria MONTESSORI car comme nous l’avons déjà développé, les cinq sens (vue, ouïe, odorat, toucher, goût) sont la clé d’une bonne adaptation et d’une bonne intégration à la Nature.

J’aborderai également le matériel que propose Maria MONTESSORI pour donner envie à l’enfant d’en apprendre toujours plus sur le monde naturel qui l’entoure.

Revenir à une éducation sensorielle sens à sens

Les activités sensorielles qu’a proposées Maria MONTESSORI, il y a pour ainsi dire un siècle, prennent tout leur sens à notre époque. Pourquoi ? Parce que nous ne sommes plus en mesure aujourd’hui de pouvoir faire fonctionner nos sens comme ils pourraient fonctionner si nous faisions un peu plus attention à eux. Nous sommes en quelque sorte des machines qui voyons, écoutons, sentons, goûtons, touchons mais sans réellement percevoir les choses comme nous le pourrions si nous pouvions solliciter pleinement nos sens.

Nos enfants sont, comme nous adultes, sollicités de toute part dès leur plus jeune âge. Il y a tellement de bruits dans leur environnement que les sons ne sont plus que des brouhahas, les couleurs sont partout et se confondent finalement pour nous loulous. Et enfin, trop tôt malheureusement, le toucher n’est plus qu’un toucher tactile sur un écran.

Maria Montessori demande dans sa pédagogie à faire sortir les enfants, à les mettre au contact de la nature et de l'extérieur. Elle serait contre les utilisations des tablettes si elle était encore là.

Les activités sensorielles de Maria MONTESSORI proposent à nos jeunes enfants de commencer leur vie par ces étapes cruciales de développement des sens. Ce qui est intéressant surtout, c’est le travail individuel des sens qu’elle propose. L’objectif n’est pas de sur-réagir mais juste de comprendre ses sens et de les affiner dès le plus jeune âge. L’enfant démarre donc avec un bagage sensoriel beaucoup plus élevé avec un tel apprentissage.

L'apprentissage de la pédagogie Montessori passe par la pratique.

Les sens selon la Pédagogie MONTESSORI

Maria MONTESSORI va au-delà des 5 sens, notamment en découpant celui du toucher en différents sens. Peu importe le nombre, l’important est de pouvoir apprendre à l’enfant à mettre à l’oeuvre ses sens et de les faire grandir. Et je le répète, nous l’avons vu précédemment,

nous avons besoin de nos sens pour nous sentir pleinement vivant, alors plus on commence tôt cet apprentissage, meilleur c’est !

Voyons ensemble la liste des sens pour Maria Montessori :

  • le sens visuel est travaillé grâce aux activités sur la taille, les formes, la composition, les couleurs ;
  • le sens auditif est travaillé par les cloches musicales (do, ré, mi, fa, sol, la, si) et aussi par d’autres activités de mises en paire des bruits ;
  • le sens olfactif est travaillé par le loto des odeurs.
  • le sens tactile est travaillé par la découverte de différentes textures ; 
  • le sens gustatif est travaillé par le loto des saveurs ; 
  • le sens barrique est travaillé par la perception des poids ;
  • le sens thermique est travaillé avec des écarts de température ;
L'apprentissage de la pédagogie Montessori passe par la pratique.

Les activités sensorielles de Maria MONTESSORI

Maria MONTESSORI a tout prévu lorsqu’elle a créé son matériel, c’est impressionnant ! Tout est simple dans tous les sens du terme !

Le matériel de base est sans fioriture, pas d’extravagance, juste des matériaux nobles et de la sobriété.

Chaque activité met en avant un sens et non deux ou plus, juste un seul.

Les activités ainsi développées par Maria MONTESSORI vont se faire :

  • les yeux bandés
  • en comparant deux objets pour reconstituer des paires
  • en classant du plus petit au plus grand
  • en classant du plus clair au plus foncé

La Nature, au coeur de l’éducation

Développement Physique et Mental

Nous avons déjà fait le tour de la question dans un autre article sur la nécessité pour l’enfant de fréquenter la nature.

Ce manque d’exposition à la nature contribuerait chez les enfants à une diminution de l’utilisation de leurs sens, une capacité d’attention amoindrie, favoriserait l’obésité et participerait à l’augmentation de troubles physiques et émotionnels.

Maria MONTESSORI n’a pas eu besoin d’attendre le XXIème siècle pour le remarquer et a d’ailleurs accès sa pédagogie sur cet axe là aussi.

La Nature représente un enjeu majeur de développement chez l’enfant.

 La Nature affine les sens de l’enfant tout en les associant avec le mouvement dans les activités extérieures. L’endurance physique que demande la nature permet à un enfant de comprendre que pour parvenir à quelque chose, comme au sommet d’une colline ou en haut d’une grosse montée, il faut persévérer et y déployer toute l’énergie nécessaire pour y parvenir. La récompense n’en est que plus belle !

L’intérêt de cette promenade que nous nommerons “libre” est de permettre à l’enfant d’être libre, d’être libre de ses mouvements, de ses sens, de se laisser aller à ses envies. Il est libre de sortir des sentiers balisés et de découvrir le monde. Il peut alors se créer tous les univers qu’il souhaite et qui il veut être.

Cette liberté de choix qu’il a, va lui permettre d’être conscient d’être livré à lui-même, de se confronter à ses peurs, de mesurer ses limites et d’apprendre à se connaître. Il gagnera en confiance, en autonomie et en responsabilité.

Les enfants sont en général ravis de cette liberté et de ce temps tranquille dans la nature.

Les conseils pour faire vivre cette expérience : choisissez bien la zone, aiguiller l’enfant en lui rappelant d’utiliser ses sens. C’est tout, ce moment doit être simple !

L'enfant doit être libre d'explorer l'environnement qui l'entoure. L'enfant aura des limites pour sa sécurité qu'il devra respecter.

Il permet à l’enfant de reprendre un contact plus intime et singulier avec la nature qu’il a peut-être délaissée pendant une semaine ou plus.

Lors de ce temps l’enfant dispose d’une liberté quasi-complète. Il est libre de faire ce qu’il veut même dans une zone déterminée et pour un temps déterminé. L’enfant explore comme il le souhaite cet espace de verdure qui lui donné. Pour que ce temps soit pleinement efficace et permette à l’enfant d’explorer ses capacités physiques, mentales (l’enfant est libre d’inventer, de trouver des idées et des stratégies pour lui avancer comme il le souhaite) et psychiques (l’enfant mettra au point tout ce qu’il veut pour aller au bout de son projet), l’espace naturel doit être vide de structures artificielles, de jeux sécurisés, de parcours balisés, … Il doit tout simplement être naturel !

« Le temps libre permet à l’enfant de se découvrir et de prendre confiance en lui ».

Pour que l’enfant ne se mette pas en danger surtout s’il n’est pas familiarisé avec cet environnement et qu’il pourrait donc être agité voire surexcité, il convient de bien lui expliquer tout ce qu’il ne faut pas faire à ce stade. Lui indiquer que nous sommes là si besoin et qu’en cas d’alerte, nous sommes là.

Développer la Curiosité avec MONTESSORI

Pour amener les enfants à s’intéresser et à s’initier aux matières scientifiques (biologie, minéralogie, botanique, zoologie, …), Maria MONTESSORI a choisi de développer la curiosité des enfants en leur proposant toute une gamme de produits, d’accessoires, de matériels servant à leur apprendre des choses sur le monde qui les entoure. On prend le réel, le concret pour le rendre abstrait. L’abstraction est une étape indispensable pour une projection dans le monde réel, dans la réalité des choses.

Découvrons ce matériel ensemble.

Les cartes de nomenclatures ou images classifiées

Il existe toute une gamme de cartes de nomenclatures pour permettre à l’enfant, dès son plus jeune âge, de se familiariser avec du vocabulaire technique et général.

Maria Montessori adorait solliciter la curiosité des enfants grâce aux nomenclatures. Une mine d'informations pour apprendre les choses et du vocabulaire.
  • pour les tout jeunes au moment de l’acquisition du langage : disposer des éléments naturels qu’ils peuvent toucher , manipuler, regarder, sentir, … et tout simplement les nommer. On pourra demander à l’enfant ensuite de nous donner les objets que l’on nomme ;
  • pour les jeunes de 2 ans : on associe les objets et leurs noms mais en allant un cran plus loin avec la leçon en 3 temps. La dernière étape sera celle de poser la question “qu’est-ce que c’est ?” ;
  • le matériel suivant est celui permettant de lier des objets concrets à des cartes représentant les objets avec le nom de l’objet écrit derrière ;
  • vient ensuite les images classifiées qui permettent à l’enfant de pouvoir découvrir des objets d’une même famille ou du même thème. Il n’y a plus d’objets réels mais uniquement des représentations des objets sur des cartes. On reprend la leçon en 3 temps pour que l’enfant acquiert du vocabulaire ;
  • lorsque l’enfant en est à la lecture, on reprend les images classifiées mais avec cette fois-ci un objet sur une carte, une autre carte avec l’objet et son nom en-dessous et enfin une bandelette avec le nom écrit dessus. L’enfant devra lier l’étiquette et l’objet puis se corrigera à l’aide de la carte complète d’autocorrection ;
  • la dernière étape consiste à pouvoir amener plus de connaissances à l’enfant en associant non plus une simple étiquette à une représentation mais toute une définition (idéale pour les maths, la botanique, la biologie, la zoologie, les sciences, …).
La nature passe par l'observation des plantes, cette matière plaisait beaucoup à Maria MONTESSORI qui en a fait une grosse discipline avec de très beaux matériels.

Les puzzles en MONTESSORI

L’accent dans cette pédagogie étant mis sur la manipulation, les puzzles trouvent toute leur place.

  • les puzzles de botanique : vous pourrez trouver ou concevoir des puzzles de botanique représentant une fleur, un arbre, une graine, une feuille, les racines, … Chaque partie importante est une pièce. L’enfant peut ainsi refaire le puzzle partie par partie. Viendra ensuite l’étape du vocabulaire comme on l’a vu avec la partie sur les nomenclatures ;
  • les puzzles de zoologie : là aussi vous pourrez proposer à l’enfant des puzzles sur certains animaux comme la tortue, la grenouille, le cheval, le poisson, l’oiseau, la coccinelle, un puzzle par grandes classifications des animaux. Ensuite, vous êtes libres de proposer tous les puzzles de votre choix ;
  • les puzzles de science : volcan, le système solaire, le cycle de l’eau, de l’azote, la constitution de la terre, …
  • les puzzles de géographie : les continents, les mers et océans, l’Afrique, l’Europe, l’Amérique du Nord et du Sud, l’Asie, …

Les expériences en MONTESSORI

Une fois encore Maria MONTESSORI a tout prévu pour que les enfants prennent plaisir à travailler et à découvrir par eux-mêmes des vérités. Elle a ainsi prévu une multitude d’expériences dans différents domaines. Ces expériences sont simples et peuvent être pour la plupart réalisées en toute autonomie par l’enfant.

On retrouve

  • Les premières expériences ;
  • Les expériences scientifiques ;
  • Les expériences botaniques.

L’enfant endosse ainsi le rôle du professeur un peu savant fou dans son laboratoire. Il pourra prendre plaisir à dessiner les expériences dans un cahier et dessiner ou écrire le résultat observé.

Depuis toutes ces années où nous baignons dans cette pédagogie, nous pouvons confirmer que c’est un plaisir d’avoir cette connaissance aujourd’hui pour notre quotidien. Nos enfants et nous-mêmes sommes ravis d’avoir les réflexes montessoriens pour grandir et pour acquérir de nouvelles connaissances.

Connaissez-vous cette pédagogie ? Avez-vous déjà tester certaines des activités proposées par Maria MONTESSORI ? Partagez avec nous votre expérience montessorienne !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

  1. Merci Stéphane pour cet article.
    On oublie souvent l’aspect découverte de la nature dans la pédagogie Montessori qui se trouve de fait vulgarisée autour du “laisser faire”.
    De bonnes explications pour ceux qui ne connaissent pas !

    1. Auteur

      Merci beaucoup ! Chez nous, quoiqu’on fasse, on se rend finalement compte qu’on revient toujours à la pédagogie MONTESSORI. Nous sommes conquis et restons conquis même après toutes ces années !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *