Faites entrer la nature chez vous pour poursuivre les effets de vos sorties plus longtemps.

5 ASTUCES POUR FAIRE ENTRER LA NATURE DANS NOS FOYERS

Nous avons déjà parlé de la table de nature précédemment, c’était le premier pas vers le concept de faire entrer un peu de nature chez nous. Et si nous allions plus loin ?

Je vous propose de découvrir différents trucs et astuces pour faire entrer un peu de nature chez vous ?

1 – Mettre des plantes

Logique me direz-vous non ? Vous êtes peut-être même en train de vous dire que vous ne m’avez pas attendu pour en mettre dans votre intérieur. Et je vous répondrais « tant mieux » ! Mais découvrons tout de même le pourquoi de ce premier point.

L’idée n’est pas de faire ressembler nos logements à des forêts ; mais d’apporter, en plus des bienfaits pour la santé, une note de vert naturel qui apaise, calme et rend heureux.

Les plantes ont un réel intérêt qui n’est plus à démontrer aujourd’hui : l’oxygène ! En installant des plantes dans nos intérieurs, nous faisons entrer un poumon vert !

Les plantes libèrent le précieux oxygène dont nous avons besoin pour vivre et absorbent le poison que nous expirons, le dioxyde de carbone.

Avoir des plantes chez soi signifie donc avoir un meilleur air à disposition et donc un organisme beaucoup mieux oxygéné. Un organisme bien oxygéné signifie donc un organisme bien mieux fonctionnel et opérationnel donc en meilleure santé.

Une précaution s’impose néanmoins, il faut savoir que certaines plantes inversent leur processus respiratoire la nuit, elle libère donc du dioxyde de carbone et absorbe de l’oxygène. Il va donc falloir choisir les bonnes plantes pour habiller les pièces où nous dormons de manière à ne pas nous intoxiquer non plus et aussi de manière à ne pas perturber notre sommeil.

Pour avoir un bon sommeil, les plantes vertes sont nos alliées car elles nous apportent toute l'oxygène dont nous avons besoin.

Voici une liste des plantes d’intérieurs les plus purificatrices dont on parle souvent :

  • Lis de la paix
  • Scindapsus doré
  • Lierre anglais
  • Chrysanthème
  • Gerbera
  • Langue de belle-mère
  • Palme de bambou
  • Azalée
  • Dragonnier de Madagascar
  • Plante araignée

2 – Les bouquets sauvages

Tout en faisant attention aux espèces cueillies, vous pouvez agrémenter votre intérieur et faire entrer un peu de nature chez vous grâce à un bouquet de fleurs sauvages. Même si une espèce paraît être en abondance sur la zone où vous vous trouvez, veillez à ne pas tout prendre, montrez-vous raisonnable ! De toute façon, des fleurs coupées ne durent jamais bien longtemps alors que dans leur milieu naturel, leur cycle est beaucoup plus long. Faites également attention à bien couper les tiges et non à arracher le plant et finalement déterrer la plante. Vous pourriez mettre fin à sa repousse l’année suivante.

A la maison, nous agrémentons nos bouquets de cardère, de branches de datura, de branches de bois, … ça a le mérite de pouvoir apporter de la couleur marron dans tout ce vert et ces couleurs chatoyantes que nous avons le plaisir d’avoir sur les fleurs sauvages. L’autre avantage est qu’en tant que matières sèches, ces branches ne fanent pas ! Vous pouvez donc les garder aussi longtemps que vous le souhaitez et donc tout simplement varier les fleurs.

3 – Faites entrer les odeurs de nature

A – Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont un excellent moyen de faire rentrer un peu de nature chez vous.

Choisissez des huiles à senteur boisée comme celles de conifères proposées aujourd’hui dans les commerces de bien-être. Vous pouvez trouver des huiles de cyprès blanc, de romarin, de cèdre, d’eucalyptus, de pin

Leur utilisation aura les mêmes bienfaits qu’un bain de nature car les huiles essentielles sont vraiment des bombes aromathérapeutiques qu’il faut utiliser, avec prudence néanmoins, renseignez-vous bien si vous ne les connaissez pas.

Pour donner à votre ambiance intérieure des airs de nature, il suffit d’utiliser des accessoires permettant la diffusion des huiles essentielles, il existe différents modèles disponibles et différentes techniques sont utilisées pour la diffusion.

J’ai repéré les systèmes suivants :

La diffusion d’huiles à froid :

Cette diffusion à froid ne détériore pas le concentré aromatique.

  • Le diffuseur par nébulisation qui l’outil par excellence et qui permet de couvrir de grande surface, plus de 100 m2. Les huiles sont utilisées pures donc l’efficacité est plus forte que les modèles ci-dessous.
  • Le diffuseur ultrasonique d’huiles essentielles, cet appareil est facile d’utilisation car il suffit d’un peu d’eau et de quelques gouttes d’huiles essentielles. L’appareil s’occupe ensuite de créer la brume d’eau qui va transporter les particules d’huiles essentielles dans l’air. Il est adapté aux espaces de 40 à 50 m2.
  • Le diffuseur à roseaux, bien pratique car il est autonome et n’a pas besoin d’électricité ou de piles ou d’être rechargé pour fonctionner. Un pot d’huiles essentielles diluées et des anches de roseaux pour la diffusion sont les seuls éléments dont vous aurez besoin pour ce système.
  • Le diffuseur par ventilation nécessite est un branchement soit électrique soit USB pour certains modèles. Il est pratique pour les petits espaces mais son efficacité va dépendre du degré de volatilité de l’huile que vous aurez choisie.

La diffusion d’huiles par chaleur douce :

Les huiles n’aiment pas trop être chauffées, il faut donc choisir des bons modèles pour s’assurer que la chaleur n’excède pas les 40°C.

  • Le diffuseur électrique permet de poser quelques gouttes pures et de les laisser s’évaporer, attention à la surface chaude qui peut brûler. A tenir hors de portée des enfants.
  • Le diffuseur à bougie nécessite une bougie chauffe-plat, de l’eau et de quelques gouttes d’huiles essentielles. Ce système demande de la vigilance car une fois que l’eau et l’huile se sont évaporées, ça peut sentir mauvais.

Il ne faut en aucun cas mettre de l’huile pure dans le récipient car contrairement au diffuseur électrique, la température ne peut être contrôlée donc à proscrire pure car les huiles peuvent devenir toxiques , nocives pour la santé quand elles brûlent.

Il n’y a plus qu’à respirer ensuite et vous aurez fait entrer la nature chez vous !

B – Les bougies

Si vous aimez la lueur des bougies, vous trouvez là aussi votre bonheur. Dirigez-vous vers les odeurs de nature tout comme nous l’avons vu avec les huiles essentielles.

L’avantage des bougies est pouvoir les combiner. Vous pouvez facilement combiner une bougie parfumée aux fleurs sauvages et une bougie parfumée aux arbres comme le cyprès par exemple.

Il existe différents composants pour les bougies. Privilégiez des bougies faites à partir de matières naturelles et non de pétrole. Idem pour la mèche des bougies, privilégiez là aussi une matière naturelle plus que du simple fil. Les bougies naturelles tiennent plus longtemps, font une plus belle flamme et résistent mieux au courant d’air.

C – Les copeaux de cèdre

Imaginez une pièce de votre maison voire même des espaces de votre maison sentir le cèdre, quel plaisir non ? Ça sent l’air frais, l’air pur ! Il suffit pour ça de disposer de quelques copeaux de cèdre dans un bol et de le laisser là comme on peut le faire avec des pots-pourris.

D – Les bâtons ou cônes d’encens

Tout comme les bougies, l’encens est bon à condition qu’il soit le plus naturel possible et utilisé avec parcimonie et dans des espaces assez grands.

L’encens est utilisé depuis des siècles et des siècles et possède des vertus importantes pour l’être humain dont les principales sont :

  • Il détend et calme
  • Il recentre l’esprit sur le moment présent
  • Il favorise la concentration
Les bâtons d'encens au parfum naturel sont un moyen de faire entrer la nature chez soi.

4 – Les sons de la nature

En plus de rechercher de beaux paysages ou une belle ambiance naturelle quand nous allons en forêt, nous recherchons aussi l’ambiance sonore qui s’y trouve.

Entendre le chant des oiseaux, le vent dans les feuilles, l’eau de la rivière ou d’une cascade, … fait du bien et tous ces sons nous détendent et nous connectent à notre environnement

Le réveil peut parfois être brutal surtout lorsque notre rythme biologique n'est pas respecté.

Il est donc possible désormais de trouver dans les commerces ou sur internet des petites boîtes sons pour reconstituer l’ambiance de la nature. Il est même possible de trouver des réveils qui ont une alarme ambiance nature pour un réveil en douceur.

Sur YouTube aussi vous pourrez trouver des heures et des heures de bandes sons nature.

5 – Le rythme biologique

On en entend souvent parler, notre rythme biologique est totalement surréaliste au XXIÈME par rapport à ce que nous devrions mettre en place au quotidien.

On se couche tard, et j’en fais partie avec mes nuits de 5h à 6h de sommeil, et on est fatigué après une journée de travail parce que nous sommes déréglés.

Il faudrait se lever avec le soleil et se coucher avec lui. Facile en été mais un cauchemar en hiver. Pour trouver un juste milieu, beaucoup de professionnels conseillent de poursuivre la journée deux heures après le coucher du soleil en hiver mais pas plus.

Notre horloge biologique en serait ravie et nous aussi puisque nous devrions être plus en forme et en meilleure santé puisque nous aurions la quantité de lumière naturelle nécessaire à notre corps pour qu’il se sente bien et nous aurions aussi la bonne dose de sommeil dont nous avons besoin en fonction des saisons.

Ce point 4 n’est pas simple à effectuer compte tenu de nos rythmes de vie et de tout ce que nous avons envie de faire dans notre vie et où le temps vient à manquer. Moi-même je cherche après du temps supplémentaire pour pouvoir tout faire. Je fais partie de ceux qui ont 3 vies en une journée (la journée pro, la soirée enfants et la soirée couple).

L’endroit idéal pour ne pas avoir le sentiment de se faire voler du temps est les vacances. On dispose de plus de temps alors il faut essayer et vous allez voir comme ça fait du bien et à quel point on peut en faire des choses pendant l’été en suivant le rythme du soleil.

La vie en tente permet de se plier plus facilement aux exigences de ce rythme, la lumière la nuit en tente est un vrai cauchemar pour les bêtes et il est plus compliqué de vivre à la lumière de la torche.

Ces astuces ont pour objectifs de vous aider à vous rapprocher encore un plus de la nature en la faisant directement entrer chez vous.

Qu’avez-vous essayé chez vous pour faire entrer un peu plus de nature chez vous ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *